La vision de l'ABELO est une décentralisation effective au Burundi, basée sur les principes démocratiques et de bonne gouvernance permettant aux autorités locales de mieux répondre aux besoins de la population.
 
En tant qu'une association des collectivités locales, elle a pour mission de promouvoir des relations et des liens de partenariat entre ces entités locales (Communes) dans le but ultime d'assoir au Burundi un système de gouvernance locale efficiente et responsable.
 
  • Représenter ses membres qui sont les communes du Burundi et être leur porte-parole que ce soit vis-à-vis de l'autorité centrale ou des partenaires ;
  • Faire un plaidoyer en faveur du renforcement de la décentralisation ;
  • Renforcer les capacités des membres pour que les pouvoirs locaux soient à la hauteur de leur mission.
  •  
    L’ABELO POURSUIT LE RENFORCEMENT DES CAPACITES DE SES MEMBRES : ATELIER DE FORMATION SUR UNE APPROCHE INCLUSIVE DE LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES LOCALES

    La gestion des ressources, des charges et des comptes des collectivités publiques locales sera bonne et recommandable si les bénéficiaires des services délivrés sont impliqués dans tout le processus de prise de décision partant de la définition des priorités jusqu’au suivi et évaluation de la mise en œuvre des politiques.
    Le programme IDEAL de VNG International mis en œuvre par l’association des communes du Burundi (ABELO) vient de boucler le processus de planification pluriannuelle dans les huit communes de sa zone pilote. Les projets prioritaires ont été définis en partant de la colline jusqu’au niveau communal en passant par les synthèses zonales.

    En vue de renforcer les capacités des communes et celles de l’ABELO à travers des processus inclusifs de gestion des finances publiques locales, le programme IDEAL vient d’organiser un atelier de formation en deux sessions du 25 au 28 juin 2019 à Bururi et du 02 au 05 juillet 2019 à Rutana. La session de Bururi a rassemblé l’Inspecteur Provincial des Finances Communales, les Administrateurs, les Conseillers Techniques chargés du Développement (CTD), les Comptables, les Responsables de la Comptabilité de l’Ordonnateur (RCO) ainsi qu’un membre du Conseil Communal des communes de Bururi, Mugamba, Songa et Vyanda.

    Cette session de Bururi était facilitée par Freddy SAHINGUVU expert de « The Hague Academy for Local Governance » en guise de renforcement des élus et agents communaux ainsi que les cadres de l’ABELO tandis que la session de Rutana qui a rassemblé les participants de Bukemba, Gitanga, Matana et Rutovu a été facilitée par ces derniers.

    Durant la formation au cours des deux semaines, les participants ont eu à suivre des séances concernant :
     L’introduction à la gestion des finances publiques locales : Un cadre général donnée par Freddy SAHINGUVU et Eric NDIKUMANA ;
     La gestion des finances publiques locales au Burundi : revu interactive des droits/procédures et devoirs des communes ; donnée par Ladislas NZUNOGERA et Bosco ININAHAZWE ;
     La redevabilité sociale dans la gestion des finances publiques locales : La budgétisation participative inclusive ; donnée par Richard NIMUBONA
     La redevabilité sociale dans la gestion des finances publiques locales : Le suivi participatif des performances ou la carte de score communautaire, donnée par Remy NDAYIRAGIJE.
    Les formateurs ont d’abord présenté les principes généraux de gestion des finances communales afin que les intervenants sachent leurs droits et devoirs et que surtout les gestionnaires doivent assurer correctement leur rôle de recevabilité et de la reddition des comptes. Les participants doivent connaitre leurs devoirs et obligations envers le citoyens ;
    Dans la gestion des finances communales les trois acteurs principaux à savoir : le Conseil Communal, l’Administrateur Communal et comptable Communal ont des devoirs envers le contribuable. Le Contribuable quant à lui, a le devoir de payer les taxes communales. Néanmoins, pour que chaque acteur remplisse correctement son rôle, il doit y avoir un cadre légal et règlement régissant la gestion et la reddition des comptes.
    Un rappel a été fait sur la comptabilité communale afin que les participants aient le même niveau de compréhension des différents outils tant dans la chaine des dépenses que pour le processus de recouvrement des recettes. Pour une bonne gestion chaque groupe d’acteurs devraient comprendre les procédures de planification, de budgétisation et de mise en œuvre des projets.
    Un autre volet qui a été abordé est la redevabilité sociale dans la gestion des finances publiques locales en appliquant le budget participatif d’une part et la carte communautaire des performances (community score card). Le premier permet aux communautés d’établir un choix solidaire sur des projets présentés par leurs paires ne dépassant pas une enveloppe d’un certain pourcentage du budget d’investissement déterminé par le conseil communal.
    La carte communautaire des performances consiste à améliorer les services donnés en mettant face à face les prestataires et les bénéficiaires pour attribuer une note à la qualité et établir un plan d’action en vue de relever le niveau de celle-ci.
    L’atelier était très interactif et les participants ont aussi eu l’occasion de mieux s’exprimer dans les travaux en groupes et dans des jeux de scène.

    A l’issue de la formation, les participants et les formateurs ont pu dégager certaines recommandations visant à avoir une gestion des finances communales socialement intégrées, inclusives, accessibles, transparentes, participatives et responsables :
    1. Demander aux redevables de payer par voie bancaire chaque fois qu’ils doivent s’acquitter de leurs obligations ;
    2. Généraliser l’utilisation du logiciel de comptabilité communale et instruire l’arrêt de l’utilisation des imprimés comptables afin d’éviter un double enregistrement électronique et manuel ;
    3. Inclure dans le manuel des procédures administratives et financière communale un chapitre sur le contrôle avec une planification structurée indiquant la périodicité ;
    4. Renforcer le cabinet du gouverneur pour qu’il assure aisément sa responsabilité d’appui-conseil auprès des communes ;
    5. Traduire la nomenclature en langue nationale pour permettre que le budget de la commune soit publié et affiché en kirundi

     
     
     
    EVENEMENTS
    L’ABELO DE PLUS EN PLUS ENGAGEE DANS LA PROMOTION DU GENRE

    Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie genre, l’Association Burundaise des Elus Locaux (ABELO) a organisé du 24 au 27 septembre, au Chef-lieu de la Province Gitega, un atelier de formation sur « le genre et leadership » à l’endroit des membres de son Comité Exécutif et des membres du Comité National du Réseau des Femmes Elues Locales (RFEL). Cette activité a bénéficié de l’appui technique et financier de la GIZ, à travers son Programme d’Appui à la Décentralisation et à la Lutte contre la (...)

    Lire ...

    L’ABELO POURSUIT LE RENFORCEMENT DES CAPACITES DE SES MEMBRES : ATELIER DE FORMATION SUR UNE APPROCHE INCLUSIVE DE LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES LOCALES

    La gestion des ressources, des charges et des comptes des collectivités publiques locales sera bonne et recommandable si les bénéficiaires des services délivrés sont impliqués dans tout le processus de prise de décision partant de la définition des priorités jusqu’au suivi et évaluation de la mise en œuvre des politiques. Le programme IDEAL de VNG International mis en œuvre par l’association des communes du Burundi (ABELO) vient de boucler le processus de planification pluriannuelle dans les huit (...)

    Lire ...

    JOURNEE DE LA COMMUNE, EDITION 2018 : LES COMMUNES ONT BEAUCOUP APPRIS ET ONT PRIS DES ENGAGEMENTS FERMES

    En date du 27 mars 2019, l’Association Burundaise des Elus Locaux (ABELO) a réédité sa tradition en organisant la Journée de la Commune, comptant pour l’édition 2018. Les cérémonies de cette journée ont été solennellement ouvertes par le Secrétaire Permanent au Ministère de la Décentralisation et de la Réforme Institutionnelle, Monsieur Pontien HATUNGIMANA, après le mot introductif prononcé par l’Honorable Martin NITERETSE, Président de l’ABELO.
    Les cérémonies de cette Journée ont été marquées par une série (...)

    Lire ...

     
     
     

    Rohero I
    Chaussée du P.L.Rwagasore
    Galerie les ARCADESI


    +(+257) 22273193
    Fax: (+257) 2227343438


    info@abelo.bi
    Connexion
    Utilisateur
    Mot de passe
     
     
    Recherche
     
     
    Copyright ABELO, Tous Droits Réservés
    Liens    
     
    By PTN